IBIZA


13 Jul
13Jul

13/07/2019 de Majorque à Ibiza/cala portinax



Le temps est maussade avec menace d'orages. Nous pouvons avoir une bouée garantie uniquement pour ce soir malgré notre demande de réservation par email à port Andraitx. Nous décidons donc de partir pour IBIZA.

13H00: Cap 237, 41 miles, environ 7 heures de traversée prévues. On est à la voile

16H00 nous faisons un test de la manoeuvre de l'homme à la mer (MOB). On n'est pas au point mais on a retenu: 

-Il faut absolument lancer la bouée orange immédiatement car le bateau avance très vite et on peut de vue l'homme à la mer.

-Appuyer sur le bouton MOB mais ne pas trop s'y fier car le bateau dérive...

-se placer à 10deg du vent en remontant au vent pour arrêter le bateau (avec le pilote et à la main)

-rentrer le génois et la grand voile et conserver l'artimons'l y a beaucoup de mer

19H00 nous péchons un beau thon de 10kg environ


20H45, nous mouillons dans la cala Portinax.


23H00 Nous nous rappelons que c'est samedi soir: Musique à fond dans les hôtels de dal Cala, lasers..techno, rock, pink floyd, rien ne nous sera épargné. Le bateau vibre comme en Croatie à Hvar!. Erreur fatale: Ne jamais mouiller le samedi soir proche d'hôtels





14/07/2019 Portinax/San Antonio

5H00, la 'musique' s'arrête enfin. Nous allons faire un tour à terre pour acheter des cartes postale. Mais la mer se lève dans la cala et on revient vite au bateau pour éviter de justesse un problème avec un bateau new zélandais dont l'ancre a décroché. Dès qu'on en a fini avec lui, on part dans la direction de San Antonio en espérant pouvoir s'arrêter dans une cala. Mais la houle est telle qu'aucune cala n'est praticable et on doit aller jusqu'à San Antonio. 

Mauvaise surprise en arrivant: On ne peut plus mouiller dans le port et le bouées sont toutes prises. On se mouille donc à l'extérieur et c'est au final assez calme. On dort mieux que la veille çà Portinax.


Lundi 15/07 San Antonio

C'est l'anniversaire de la maman de Carole : 81 ans!


On lui souhaite un joyeux anniversaire et on repart de San Antonio sans y avoir mis les pieds. Trop laid...On va mouiller dans une cala juste avant Portinax. Belle pêche sous-marine


3 mérous repérés, 1 raté par Carole, 1 qui s"est déchiré et un attrapé par Juan. Un bon diner en perspective. 

17H00: En rentrant de la chasse on s'aperçoit que la pompe de calle ne marche plus. Juan essaie de remplacer les membranes mais il faut finalement changer la pompe entière.

23H30 Juan a terminé mais il y a encore un petite fuite. Alain les bons tuyaux nous conseille de faire chauffer le raccord mais ça ne suffit pas...on verra demain.

Heureusement qu'il restait du Rougai saucisses, moins long à préparer que le mérou. On se couche très fatigués...

Mardi 16/07/2019 Cala Béniras


...et on se lève fatigués car ça a tangué toute la nuit.

Juan a ruminé son problème de fuite toute la nuit et trouvé une solution au petit matin qu'il s'empresse d'aller tester: Scotch auto vulcanisant+Cerflex...c'est temporaire mais ça marche.

Belle Plongée au Cap Roig, proche de la cala béniras. Des bancs de Sars, des mortelles, poulpes, rascasse , murènes et vers 10m des cavernes magnifiques. Eau à 17deg au fond, 26 en surface


Mercredi 17/07/2019 San Antonio

Matinée shopping à San Antonio: Carole fait réparer ses lunettes gracieusement et Juan s'offre une belle paire de sebago Marine chez le shipchandler. Carole en profite pour rajouter un saladier de sa collection marine business. Quelques achats de fruits( il y a encore des cerises délicieuses ) à la supérette sur le port près du accastillage diffusion.

Après-midi chasse sous-marine :  Sar et mérou au tableau. On se couche épuisés non sans avoir congelés les poissons pour les copains qui vont se régaler.


Jeudi 18/07 : Cala Conte

On va mouiller dans une cala au sud de San Antonio. Le garde nous demande de nous déplacer afin de ne pas abimer les Possidonies. Nous sommes tout de même dans une réserve ou on peut pêcher moyennant autorisation...les mystères de la préservation du littoral local.

Belle plongée à la pointe avec de belles grottes, des Sars, des mortelles géantes et plein de murènes en pleine eau mais zéro mérous alors qu'il y a plein de pierres plates dont ils raffolent pour se cacher. Un drôle de bernard l'hermine en plein changement d'habitacle.

Apéro au bistrot du coin ou on aide des locaux avec leur moteur d'annexe qui a un problème d'hélice. Juan répare car il ne veut pas leur confier ses outils.

superbe coucher de soleil dans la cala


Vendredi 19/07/2019 Cala Conte

La journée commence par une superbe plongée à l'ile d'Espalmador. Eau à 26deg en surface et 21deg au fond. Pas beaucoup de poissons mais jolis fonds. Une sorte de cirque romain sous l'eau. Bistrot sympa pour l'apéro.



Samedi 20/07 : Cala Tarida

On va mouiller à la cala Tarida. Journée site internet et administration. On va juste boire un coup au bistrot sur la plage. Toute une aventure pour y arriver. On doit laisser l'annexe dans un petit port au droite de la plage et faire 500m à pieds dans les rochers pour rejoindre la plage. Pas de boutique...

Dimanche 21/07 : Formentera


On fait une superbe chasse sous-marine entre cala tarira et cala Vedella. On quitte le coin pour descendre plus au sud de l'ile d'IBIZZ . On mouille tout près du port de Formentera. On trouve un bistrot qui fait des apéros sympas avec des patates bravas (épicées) , quelques emplettes dans les 2 supérettes locales mais c'est assez cher. Normal on est au St tropez de Formentera. Nuit assez agitée à cause des vague provoquées par le passage incessant des grosses vedettes à moteur et des ferry venant d'IBIZA (1 toutes les 15 minutes...)


Lundi 22/07/2019 : Cala Salina près d'IBIZA

Matinée informatique/montage de film pour Juan . Confiture et préparation du bateau pour les nouveaux invités qui arrivent mercredi. On fait une belle navigation à la voile et on a de la chance d'obtenir une bouée pour 3 jours 42,33€/jour (et on a triché sur la longueur = 14,99 sinon à partir de 15mètres on aurait payé 72€/jour. Inventaire des frigos et dégivrages. On va voir si on peut descendre les vélos...impossible vu l'arrivée sportive avec les vagues. On prendra le bus (3€) ou le taxi (20€) . Finalement on loue un scooter (40€/Jour chez Monda rent)au port d'Ibiza face aux débarquements des ferries. 

Mardi 23/07/2019 : Las Salinas

On part en scooter à la recherche de recharges sodastream. On trouve le représentant un peu en dehors de la ville Climastar: 18€ c'est correct (12€ en France). 



On va aussi au Hiper Centro Ibiza faire le plein de bons vins, bières et viande pour nos passagers de demain. Restera les fruits demain mati car la supérette de las salinas n'a vraiment pas grand chose. Après-midi planche à voile pour Juan. Informatique et administration pour Carole mais le signal réseau est très faible.Il faut beaucoup de patience.


Mercredi 24/07/2019: Las Salinas- IBIZA Mauricianne et Thierry GOUPILS arrivent

On part tôt faire les courses au marché aux légumes d'IBIZA tout près de l'entrée vers la citadelle. 

On passe d'abord rapporter le scooter et Juan en profite pour acheter une défense carrée pour k'annexe au shipchandler qui est à côté du loueur.

Vers 19H00 Nos amis réunionnais appellent: Ils n'ont pas leurs bagages...Après un transfert musclé (il faut se mettre en slip/maillot de bain pour monter dans le zodiacal avec les vagues )de leurs bagages à mains à bord d'Ophelie, on part  à IBIZA faire une belle ballade en haut de la citadelle et diner dans la vieille ville toujours coté citadelle dans un resto de tapas très sympa.

Entre temps juan s'est aperçu qu'il avait perdu sa copro. Apres avoir accusé le loueur de scooter de nous l'avoir prise, il s'aperçoit qu'il l'a oublié chez le shopchandler ou il a acheté sa bouée. Il lui faudra y retourner demain matin!



Jeudi 25/07/2019 Espalmador Formentera

Les Goupils partent à l'aéroport récupérer leurs bagages et Juan et Carole vont à IBIZA récupérer la go pro oubliée.

Retour au bateau vers 13H00 et on part pour Espalmador ou on espère pouvoir se baigner dans les bains de boue.

Finalement ils sont interdits au public... On se résout donc à une baignade à la plage de sable blanc. Mouillage terrible avec les bateaux à moteurs alentour. On va boire un coup à Formentera le soir en espérant qu'au retour ce soit plus calme...à peine... Carole en a profité pour racheter quelques fruits.dans les supérettes ouvertes jusqu'à point d'heure.

Vendredi 26/07/2019 Espalmador/ Formentera

Les garçons vont plonger pendant que les filles paressent à la plage . Elles se sont loué des transats près du bistrot principal de la belle plage.


On se déplace de l'autre côté de l'ile car la météo est un peu incertaine et prévoit du vent fort dans l'autre sens. 

Quelques courses à Calle del mar petite station balnéaire où Carole essaye sans succès d'envoyer des mails depuis un bar branché hippies. On termine cette belle journée à bord par un bon diner de poissons péchés par l'équipe Zulueta.


Samedi 27/07/2019: Talamanca

On a passé une bonne nuit et on part des mettre à l'abri à Talamanca, une cala tout près d'IBIZA. Mauricianne, Thierry et Carole partent faire un peu de shopping, Juan reste pour surveiller les arrivées et mouillages des autres (nombreux) plaisanciers.

Carole trouve un joli T-shirt original pour sa maman (enfin d'autres boutiques que Zara ou Pull and bear!!!). Mauricianne s'offre une très jolie robe typique de la mode d'Ibiza (hippy/sixties)avec la ceinture assortie. Elle ne trouvera pas ça à la réunion!. Quelques courses de délicieux fruits espagnols (certainement pas les mêmes producteurs que ceux qui fournissent nos supermarchés français) au marché en plein air près du croissant show où nous avons maintenant nos habitudes pour le cappuccino. On a failli ramener un tableau en céramique, mais le stockage est trop problématique. Dommage


En repartant, Mauricianne qui a été brieffée par son fils Diego venu ici il y a quelques semaines, nous achète chez l'un des multiples  revendeurs situés sur le port, 4 places pour le show diurne de David Getta à l'hotel Ushuaia (prix raisonnable pour cette super star 60€ par personne). Lundi nous serons donc de sortie .

Dimanche 28/07/2019: Talamanca - Cala es Jondal - Talamanca

On fait une tentative pour aller à l'Ouest de l'ile d'Ibiza, mais la mer est hachée rendant toutes les calas impraticables. On finit donc par revenir au point de départ...vent de face à l'aller et vent de face au retour...Un moment un peu difficile pour Mauricianne qui est sujette au mal de mer malgré ses cachets anti-nauséeux. On a tout de même fait une halte à Espalmador et une partie de pétanque mémorable, gagnée haut la main par l'équipe féminine.

Lundi 29/07/2019: Talamanca

Matinée bricolage pour les garçons qui changent les charbons de l'enrouleur de grand voile. Juan va se faire faire ensuite un massage près de la marina botanique à 10 minutes à pieds de Talamanca. Après-midi baignade pour Thierry et Mauricianne.

A 17H00 on part pour Ibiza. Apéro Tapas 

et vers 19H30 on va se plonger dans l'univers branché des boites de nuit d'IBIZA avec notre DJ préféré: David Getta: Soirée géniale, spectacle grandiose et le tout dans une atmosphère très bon enfant. Bonne idée de Mauricianne.

Atmosphère incroyable avec les avions qui nous rasent la tête

Mardi 30/07/2019 Talamanca - Portinax - Cala Beniras

On décide de remonter vers le nord par la côte Est pour aller jusqu'à la Cala Portinax.

 En chemin on s'arrête pour explorer l'épave extrêmement récente (1 semaine max vu l'état ) d'un vieux gréement vraissemblablement français (il y a des sacs 'voilerie granvilaise'). On remonte des canettes de bière (de la 1664), une carte plastifiée de Gibraltar et 2 sacs de voile. Le naufrage est certainement récent vu l'état du voilier. Il est coincé sur le rivage, entre 2 rochers, son radeau de survie encore accroché, mais déclenché. Il y a un soi à l'arrière, un moteur 8cv attaché avec une chaine, 1 éolienne, mais plus d'ancre ni de pare-battage. Ils ont du partir avec en s'en servant de bouées.

Belle chasse sous-marine (1 mérou et 2 Sars) pour Carole et Juan 

pendant que Mauricianne et Thierry se baignent.



Après un stop courses alimentaires à Cala Portinax (il n'y a aucune jolie boutique...)on part pour la Cala Béniras et son fameux coucher de soleil salué par des chants et danses hippies. La population sur les plages n'est pas du tout la même qu' Ibiza ou Formentera. Ici on est dans le domaine des familles mais les prix dans les commerces alimentaire sont 30 à 50% plus chers!Mauricianne achète tout de même un T-shirt souvenir pour Lyia 

et après un apéro à la Cala Béniras, on part mouiller pour la nuit dans une cala juste après  car il y a trop de bateau ici. Mouillage au final très moyen du fait de la houle.


Mercredi 31/07/2019: Portinax- Port San- Antonio

Le mouillage est tellement inconfortable qu'on se déplace tôt le matin à nouveau vers la Cala Béniras. Mais il y a du mauvais temps en formation avec menace d'orage. On part donc pour Port San Antonio avec l'espoir d'obtenir une bouée. Finalement on mouille juste avant la digue du port, sans bouée. Après midi shopping pour les filles. Carole vide son porte monnaie: 1 robe, 1 paire de chaussures à talons et 1 short blanc. Le tout pour moins de 35€. Mauricianne fait relooking total: Coiffeur, pédicure et manucure.

Jeudi 1/08/2019 Port San Antonio

Dernière matinée pour nos amis. Lessives et bagages au programme. On va déjeuner de Tapas dans un bistrot face au club nautic à l'extrémité gauche du port 'donc assez loin de la zone touristique. Délicieux: Ritas Cantina

15H00 Thierry et Mauricianne nous quittent. Ils ont réservé un taxi la veille et celui-ci est bien là à l'heure.

17H00 on fait le plein de Gasoil 

On fait le plein de gasoil du bateau: 252L - 1,41€ / litre . C'est moins cher que chez nous. C'est à l'entrée du port et très pratique d'accès. Il y a un vieux trimaran juste à côté qui offre un beau spectacle durant le remplissage!



Vendredi 2/08/2019 : Espalmador - Talamanca arrivée de Valérie et Alain GANASSI

Après une belle plongée sur la plate-forme près de l'ile d'Espalmador (30m-50min), nous partons mouiller à Talamanca. 

Valérie et Alain arrivent viale speed ferry au terminal de Botafoch vers 20H30. C'est à 15 minutes à pieds du bateau. Les garçons vont apporter les bagages à bord tandis que Valérie et Carole partent directement en ballade shopping.

Belles robes pour Carole et Valérie chez Antiqua Boutica, la même marque de boutiques qu'elles ont écumées l'an dernier en Grèce!

Les garçons les rejoignent pour une belle ballade en haut des remparts et un diner tapas dans un resto de la vieille ville où un spectacle de funambule sur échasse est offert aux convives des terrasse des restos de la rue. Ballade digestive qui se termine par une bonne glace chez un artisan local.




03/08/2019

Catastrophe, ce matin Carole s'aperçoit qu'elle a oublié son portable à IBIZA hier soir. Mais ou?

Merci Apple qui a une application qui permet de localiser son iPhone depuis un autre appareil.



Retour à IBIZA pour récupérer l'Iphone de Carole et continuer le shopping!. L'iphone localisé dans l'église de la vieille ville à 200m près est en fait chez le glacier. Après avoir reparcourru tous les chemins et stops de la ballade de la veille au soir, on finit par retourner au dernier stop: le glacier qui est en train d'ouvrir. L'Iphone est là.

Valérie est bien tentée par quelques tenues extravagantes...très locales!

Valérie se trouve une robe, une veste et un collier pour agrémenter le tout.

Carole débusque une petite robe en solde chez Mango.

Juan est reparti plonger avec Alain non sana avoir acheté du gaz et guide de l'Espagne côte Atlantique au ship près du port des Ferries.

On part mouiller à Formentera (La salina) car demain départ pour la côte espagnole.


Petite sieste réparatrice pour les braves: shopping et plongée ont eu raison d'eux.







Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.